AxoBox : 0811 560 925

L'Union - Economie - Mars 2010

L'Union - Economie - Mars 2010

Innovation / L’Aisne, c’est cadeau

Publié le mardi 09 mars 2010 à 14H51

Il se passe bien des choses dans l’Aisne. Jean-Luc Toussirot l’a déjà montré en créant happy-Aisne.com. Un site qui répertorie toute l’offre de sorties et de loisirs dans ce département. « Entre 4 000 et 5 000 événements réguliers », a pu recenser ce patron d’agence de communication, qui emploie huit personnes à Soissons. Le voilà qui se lance maintenant dans les coffrets cadeaux. On connaissait les Smartbox, Happy box et autres Wonderbox. Jean-Luc Toussirot vient d’inventer un nouveau concept typiquement axonais : l’Axo Box. L’offre de cadeaux contenue dans ces boîtes correspond exclusivement à des prestations servies dans l’Aisne. Si la suggestion d’un baptême en ULM figure dans votre liste de cadeaux, elle se fera au départ d’un site axonais. « L’idée a tellement séduit notre prestataire qu’il propose des sorties à 30 euros seulement. Avec l’espoir que les gens reviendront. »


Jean-Luc Tisserot est parti d’un constat dressé par beaucoup de personnes ayant déjà reçu un coffret cadeau : « Vous avez à choisir parmi une liste de « surprises » qui sont parfois des cadeaux empoisonnés. Le rendez-vous n’est jamais sur place, ce qui suppose des coûts cachés. Ou bien fixé dans des fourchettes de dates qui ne conviennent pas. J’ai par exemple dû renoncer à piloter un avion et à un saut en parachute. »


La proximité est ainsi devenue un maître mot dans la bouche de ce créateur inattendu. A Noël, il s’est lancé, avec déjà une vingtaine de partenaires axonais derrière lui. « Les gens n’ont pas d’idées de cadeaux, ou pas le temps d’en trouver. » Le créateur de l’Axo Box leur en a trouvé, à deux pas de chez eux. Un abonnement floral à l’année pour la Saint-Valentin (249€) avec le fleuriste du coin, des offres de chocolats sur douze mois, la visite personnalisée d’un donjon pour deux, avec coupes de champagne à la sortie, etc. L’expéditeur du coffret choisit parmi différentes offres correspondant au catalogue de prestations e nt de prix d’Axo Box. L’offre Alexandre Dumas, par exemple, est un clin d’œil à l’écrivain qui vécut à Villers-Cotterêts. « L’idée est de dire que l’on offre un coffret à une personne qui en fera ce qu’elle veut. » Une soirée au théâtre, les conseils d’un paysagiste, un coffret de vins, etc.


Déjà formé chez Wanadoo, Jean-Luc Tisserot, 33 ans, a eu le temps de se mettre à l’écoute des attentes des autres. Après un tour du monde qui lui avait ouvert des goûts d’indépendance, pour ensuite créer son agence.


Présent sur Innovact parmi les exposants axonais, il est aussi venu séduire les Marnais. « Je cherche à créer une franchise pour dupliquer le modèle Axo Box. » Avec deux emplois à la clé. Et en tenant compte des spécificités de la Marne, comme de la Haute-Provence et du Tarn pour lesquels il a été sollicité.


Jean-Luc Tisserot pense également aux cadeaux d’entreprises, offerts en fin d’année ou à l’occasion de départs à la retraite. « Les coffrets de vin avec foie gras, c’est un peu passé de mode. Pourquoi ne pas offrir une initiation au golf, une partie de pêche, un traiteur à domicile, une séance de hammam »…


Dernier argument pour ces cadeaux de terroir : « Il n’y a pas besoin de faire 300 kilomètres. C’est aussi ça, le développement durable. »

Paru le 09/03/2010
Retour